La Casse de la Belle-Henriette

Partie intégrante de l’ensemble naturel du Marais Poitevin, la réserve naturelle de la Casse de la Belle Henriette a été créée le 31 août 2011. 

Elle est située majoritairement sur le domaine public maritime face aux communes de la Faute-sur-Mer et la Tranche-sur-Mer. Sa plage atteint 4,5 km et sa superficie est de 337 hectares (dont 200 ha de lagune).

Cette réserve nationale naturelle accueille plus de 360 espèces végétales, 195 espèces d’oiseaux et 15 espèces de mammifères  dont la loutre d'Europe et le campagnol amphibie.

 © Ch et AM, octobre 2016, 
reproduction interdite sans autorisation
Sur le site, 234 espèces d’oiseaux ont été recensées dont 43 possèdent un enjeu patrimonial à l’échelle locale, nationale ou européen. Quinze espèces de mammifères sont également présentes dont la loutre d’Europe et le campagnol amphibiePlus de 360 espèces végétales ont été répertoriés sur le site de la Belle Henriette.
Cette réserve nationale naturelle accueille plus de 195 espèces d’oiseaux dont 12 patrimoniales nicheuses.

La plage des Bouchots à La Tranche-sur-Mer

La plage des Bouchots de La Tranche-sur-Mer se situe dans le quartier de Saint-Anne et de Grière-Plage à la limite de La Faute-sur-Mer et de la réserve naturelle Nationale La Belle Henriette. Elle doit son nom aux bouchots visibles à marée basse et sur lesquels on cultive encore les moules de manière traditionnelle.



Cette grande plage de sable est l’une des plus sauvages de La Tranche-sur-Mer. Elle est facilement accessible par un sentier aménagé sur les dunes : 


 © Ch et AM, Photos prises le 31 octobre 2016, 
reproduction interdite sans autorisation

Tanguy de Lamotte, retour aux Sables d'Olonne

Nous étions environ 200 à accueillir Tanguy pour son retour en ce lundi 28 novembre 2016. Après avoir dessiné un cœur géant avec son bateau (voir tweet officiel du Vendée Globe ci-dessous) Tanguy est entré dans le chenal à 12h30 et a mis pied à terre vers 14h. Il s'est montré comme toujours très chaleureux et très disponible. Un grand merci à lui !

Photos © Ch + AM novembre 2016, reproduction interdite sans autorisation

Le viaduc du bocage

C'est une des curiosités du bocage vendéen. Au détour d'une promenade ou depuis l'autoroute qui relie Les Herbiers à Cholet apparaissent les quatorze arches d'un viaduc centenaire. Le viaduc de Barbin est un ouvrage de 1907 d'une hauteur de 50 mètres et d'une longueur de 300 mètres. Au printemps et en été, un petit train à vapeur de 1948 relie les gares de Mortagne-sur-Sèvre et des Herbiers, 22 km d'une ligne pittoresque parcourue parfois à 40 km/h ! De nuit, un habillage de lumière clignotant lui confère un aspect féérique.

Le viaduc vu depuis le village du Domaine (Saint-Laurent-sur-Sèvre) : 

 Photos © Ch + AM juin 2016, reproduction interdite sans autorisation

La plage du Rocher à Longeville-sur-Mer

La plage du Rocher de Longeville-sur-Mer se situe dans le village du même nom. C'est une vaste plage de sable très étendue qui permet de trouver rapidement calme et espace quand on s'éloigne de l'accès central en direction du nord ou du sud.






 © Ch et AM, Photos prises le 31 octobre 2016, 
reproduction interdite sans autorisation

Le menhir de la Vérie (dit aussi "de Pierre Levée")

Comme les mégalithes de Commequiers, d'Avrillé et du Bernard, ce menhir dressé à Soullans date d'environ 20 000 ans av. J.-C.
Situé au beau milieu d'une clairière bordée de chênes et facilement accessible par un petit chemin fléché, il est également visible depuis la D29.

Photos © Ch + AM août 2016, reproduction interdite sans autorisation

La Grande Plage des Sables-d'Olonne

Célèbre depuis le développement du chemin de fer au 19ème siècle, la Grande Plage des Sables-d'Olonne a été depuis cette époque qualifiée de "plus belle plage d'Europe". Elle longe le remblai sur près de 3 km. Une immense étendue de sable fin où il fait bon s'étendre pour prendre le soleil de la Côte de Lumière vendéenne.


Mais en pleine période de grandes vacances, la plage a beau être vaste, elle est toujours bondée ! Deux photos prises l'une en hiver et l'autre en été :

Photos © Ch et AM, reproduction interdite sans autorisation

Simenon, la Vendée et Les Sables-d'Olonne

Georges Simenon aux Sables-d'Olonne (photo collection John Simenon)

C’est en partie en Vendée, un département qu'il adore et qu'il compare à son "plat pays au bord de la mer" que l’écrivain belge affirme son art et sa réputation de grand romancier. Il s'installe pour écrire à Vouvant, puis au Château de Terre-Neuve de Fontenay-le-Comte et aussi à Saint-Mesmin-le-Vieux. Pendant ces séjours vendéens, il produira quelques-unes de ses œuvres majeures, dont La vérité sur Bébé Donge et L’aîné des Ferchaux


 En 1944 et 1945, Simenon séjourne 8 mois à l'hôtel des Roches Noires, chambre 103 (voir l'encadré)

Même endroit, 70 ans plus tard, le bâtiment est toujours un hôtel (Best Western / Les Roches Noires)
© Nos photos de Vendée, novembre 2016, reproduction interdite sans autorisation

Aux Sables-d'Olonne, où il vient en vacances dès 1927, ses lieux de prédilection sont le remblai, le port, la poissonnerie...  Il séjourne, ou plutôt il est assigné à résidence, à l'hôtel des Roches Noires pendant huit mois de septembre 1944 à avril 1945. On retrouve ces lieux dans Le fils Cardinaud, que le lecteur peut suivre pas à pas dans les rues des Sables, mais aussi dans Les vacances de Maigret (1948) et La chambre bleue (1963), roman où le héros passe des vacances dans la station balnéaire pour oublier une passion dévorante. Par ailleurs dans Maigret à peur (1953)  l’action de l’intrigue se déroule à Fontenay le Comte.

 Une belle vue du remblai dse Sables-d'Olonne sur cette édition

Depuis 1999, la ville rend hommage à l'écrivain grâce à un Festival annuel :


© Nos photos de Vendée, novembre 2016, reproduction interdite sans autorisation

Vendée Globe 2016 : toutes voiles dehors !

Dimanche 6 novembre 2016, 13h02 : ça y est, ils sont partis toutes voiles dehors ! Voici sept de ces superbes voiles, les reconnaissez-vous ?

 Photos © Ch et AM, novembre 2016, reproduction interdite sans autorisation

Saint-Jean-de-Monts : les quatre plages du centre-ville


La plage de la base nautique se situe juste au nord de l'estacade. Même si l’on trouve une importante résidence sur le bord de la plage et le centre nautique, la plage marque la rupture entre les dunes du nord et le centre-ville :


Le front de mer de la plage de l'Estacade est très bien aménagé avec des tables de pique-nique et des chaises longues pour se reposer au soleil sur cette côte de Lumière.


La plage de la Baigneuse se trouve dans le centre-ville autour de la statue de Henry Murail, située au bout de l'ancien accès à la plage, actuellement Avenue de la Mer. 


La plage des Oiseaux de Saint Jean de Monts est la plage la plus centrale de la station balnéaire. Elle s’étend le long de l’esplanade de la mer autour du palais des congrès et du centre aquatique. La célèbre statue des Oiseaux est l’œuvre des frères Martel. La plage est large et le sable est blanc et très fin. 

 Photos © Ch et AM, octobre 2016, reproduction interdite sans autorisation